Accumulateurs hydrauliques

Accumulateur à membrane pour huile hydraulique

avec gaz de remplissage d'azote

Serie  (1)

Articles  (8)

  1. prétension du gaz : 40 bars – orifices : G1/2 taraudage – max. 250 bar, selon la page F9.601 du catalogue
  2. prétension du gaz : 100 bars – orifices : G1/2 taraudage – max. 250 bar, selon la page F9.601 du catalogue
  3. prétension du gaz : 40 bars – orifices : G1/2 taraudage – max. 250 bar, selon la page F9.601 du catalogue
  4. prétension du gaz : 100 bars – orifices : G1/2 taraudage – maxi. 250 bars, selon la page F9.601 du catalogue
  5. prétension du gaz : 100 bars – orifices : G1/4 taraudage – max. 500 bar, selon la page F9.601 du catalogue
  6. prétension du gaz : 100 bars – orifices : G1/4 filetage – maxi. 400/300 bars, selon la page F9.601 du catalogue
  7. prétension du gaz : 160 bars – orifices : G1/4 filetage – maxi. 500 bars, selon la page F9.601 du catalogue
  8. prétension du gaz : 100 bars – orifices : G1/4 filetage – max. 400/300 bar, selon la page F9.601 du catalogue

Description

Application

Dans la technique de serrage hydraulique les accumulateurs hydrauliques sont destinés à emmagasiner de l'énergie pour compenser des fuites internes ou pour compenser le volume dans le cas de changements de la température.

Emmagasinage d’énergie
Lors d'un fonctionnement intermittent la puissance de la pompe et de ce fait de l'énergie peuvent être économisées. Durant les intervalles la pompe remplit l'accumulateur hydraulique. Sur demande un débit élevé est disponible en peu de temps.

Compensation des fuites internes
Dans l'hydraulique de serrage la plupart des générateurs de pression travaille en régime à coupures commandés par un manostat. Si des appareils avec des fuites internes sont connectés, par exemple des valves à tiroirs ou des raccords rotatifs multi-stations, il en résulte une mise en service et un arrêt fréquent du moteur de commande. L'installation d'un accumulateur hydraulique petit réduit considérablement le nombre des commutations, ménage le matériel et de l'énergie.

Compensation de volume lors de variations de température
Si des systèmes de serrage hydrauliques sont désaccouplés du générateur de pression, il y a des changements considérables de la pression de serrage dans le cas de fluctuations de température (valeur approximative ±10 bars à ±1°C). Un petit accumulateur installé à un lieu protégé sur le montage provoque une compensation de volume et réduit de ce fait des fluctuations de pression. En plus une petite fuite n'aboutit pas tout de suite à une chute de pression immédiate. Un manomètre pour le contrôle de la pression doit être installé.

Description
Des liquides sont pratiquement incompressibles et de ce fait ne peuvent pas emmagasiner d'énergie sous pression. Avec des accumulateurs hydrauliques la compressibilité d'azote est utilisée pour emmagasiner des liquides. Une membrane étanche au gaz sépare la partie du liquide de la partie du gaz.Dans le fond de la membrane une tête de valve est installée afin d'éviter une détérioration de la membrane, si l'accumulateur hydraulique est complètement vidé.
L'azote est rempli au vis-bouchon et prévoit la prétension nécessaire. De ce fait un montage de remplissage et d'essai approprié est nécessaire. Les accumulateurs hydrauliques ici offerts correspondent aux règlements de l'article 3 paragraphe 3 des directives pour des appareils à pression 97/23/EG et ne doivent pas porter le signe CE.

Dispositions légales
Pour les accumulateurs hydrauliques il faut tenir compte des directives valables avant la mise en service et durant le fonctionnement. L'opérateur est exclusivement responsable pour l'utilisation conformément au règlement et l'observation de ces directives. En Allemagne le décret relatif à la sécurité du travail (BetrSichV) est la base légale. Pour les tailles d'accumulateurs ici offertes le constat suivant est valable: 
Toutes les travaux aux connexions hydrauliques et pneumatiques de l'accumulateur hydrauliques ne doivent être effectuée que par du personnel qualifié.
Un expert n'est pas nécessaire pour la première réception.

Accumulateur hydraulique

Informations techniques

Explications techniques

1. Volume nominal
Le volume nominale est le volume effectif du gaz de l'accumulateur hydraulique. Le volume d'huile maxi. à emmagasiner est environ 10 % plus petit.

2. Pression maximale de fonctionnement
La pression maximale de fonctionnement ne doit être surpassée dans aucun état de marche. C'est la raison pour laquelle une valve de sécurité appropriée est prescrite pour la limitation de la pression (voir dispositifs de sécurité).

3. Prétension du gaz
La prétension du gaz est la pression d'azote à une température ambiante de 22 °C, sans remplissage d'huile. L'accumulateur hydraulique ne peut accueillir de l'huile qu'après avoir surpassé cette pression.

4. Plage recommandée de la pression de fonctionnement
Dans cette plage l'accumulateur hydraulique travaille avec la meilleure efficacité avec une durée de vie optimale de la membrane.

5. Définitions
V0 = Volume nominal = Volume maxi. du gaz
p0 = Prétension du gaz
V1 = Volume du gaz à p1
p1 = Pression de fonctionnment mini. ≥ 1,1 x p0
V2 = Volume du gaz à p2
p2 = Pression de fonctionnement maxi. ≤ 8 x p0 à 9606-10X ≤ 3…4 x p0

6. Volume d’huile emmagasiné
De la pression de fonctionnement maximale jusqu'au vidage complet de l'accumulateur de pression le volume d'huile emmagasiné est ∆Vhuile = V0 – V2

7. Lignes caractéristiques pression-volume
Les procédés de compression et d'expansion dans les accumulateurs hydrauliques sont soumis aux lois des changements polytropiques d'état. La température et la course temporelle sont d'une importance décisive.

a) Isotherme
Le chargement ou déchargement se fait très lentement, de manière qu'il y a un temps suffisant pour une compensation complète de la température. 
Application: Compensation de fuites ou de volume en cas de variations de température (voir applications)

b) Adiabate
Le chargement et déchargement se fait très rapidement. L'azote est fortement chauffé ou refroidi.Une compensation rapide de température avec l'environnement n'est pas possible. 
Application: Emmagasinage d'énergie (voir application)

8. Accumulateur hydraulique dans la technique de serrage
Dans la technique de serrage hydraulique des accumulateurs hydrauliques sont utilisés le plus souvent pour la compensation de fuites ou du volume en cas de fluctuations de température. Le chargement de l'accumulateur se fait très rapidement, donc adiabatiquement, mais par comparaison le déchargement se fait lentement, donc isothermement. Si le groupe hydraulique travaille en régime à coupure, après le procédé de serrage il y a plusieurs redémarrages jusqu'à la pression constante.
Motif: L'augmentation adiabatique rapide de la pression chauffe l'azote. 
Quand il refroidit par le corps de l'accumulateur, la pression dans le système se réduit et puis il faut réalimenter une ou deux fois. A la fin la même quantité d'huile est alimentée à l'accumulateur hydraulique comme dans le cas d'une compression isotherme.

Remarque importante:

Lors des systèmes de serrage avec unité d'accouplement ne pas désaccoupler directement après le serrage, mais attendre env. 15 secondes jusqu'à la pression de serrage constante.

Entretien

En principe les accumulateurs à membrane sont sans entretien. Afin de permettre un fonctionnement sans trouble et une durée de vie longue, les essais suivants doivent être effectués:

  • Prétension du gaz
  • Dispositifs de sécurité
  • Raccordement tuyauterie
  • Fixation de l'accumulateur

Prétension du gaz

Etat départ usine
Les accumulateurs hydrauliques sont fournis avec la prétension du gaz souhaitée et marqués conformément. Sur demandes également d'autres prétensions sont disponibles.

Vérifier la prétension
La prétension du gaz doit être vérifiée

  • après l'installation
  • une semaine après l'installation
  • 8 semaines après l'installation

Si les pertes de remplissage ne sont pas vérifiables, une inspection annuelle est suffisante. Si un montage d'essai et de remplissage n'est pas disponible, la pression de remplissage peut également être contrôlée au côté hydraulique.

  • Séparer l'accumulateur remplis hydrauliquement avec le robinet d'isolement du système.
  • Ouvrir lentement le dispositif de décharge pour le vidage et observer la chute de pression au manomètre.
  • Au moment du vidage complet la pression se réduit brusquement. Cette pression est la pression de remplissage de l'accumulateur hydraulique.

Changer la pression de prétension
C'est seulement possible avec le montage d'essai et de remplissage approprié. Veuillez-nous consulter.

Durée de vie

La durée de vie d'accumulateurs à membrane dépend de la marge de fluctuation de la pression et le nombre d'actions. Similaire aux tuyaux flexibles haute pression on peut supposer une durée de vie de 6 ans lors d'un usage conformément au règlement.

Limitation du débit

Un accumulateur hydraulique est dans la position d'alimenter un débit élevé dans un temps très court. Comme cela n'est pas nécessaire ou souhaité pour la plupart des applications, le débit doit être étranglé ce qui ménage également la membrane de l'accumulateur. Un étrangleur est installé de manière que l'huile hydraulique sortante doit être étranglée, mais dans le sens inverse une charge rapide de l'accumulateur est possible (voir schéma hydraulique).

Limitation du débit

Dispositifs de sécurité

D'autres dispositifs de sécurité

Les accumulateurs sont soumis aux directives et décrets nationaux valables au lieu d'implantation. En Allemagne les règles techniques relatives aux réservoirs sous pression (TRB) sont valables. Selon ces règles l'équipement suivant est nécessaire:

  • Limiteur de pression (1)
  • Dispositif de décharge (2)
  • Manomètre (3)
  • Connexion pour manomètre d'essai (4)
  • Robinet d'isolement au choix (5)
  • Dispositif de décharge à commande électro-magnétique (6)
 

1. Limiteur de pression
(Valve de sécurité)
Le limiteur de pression doit protéger l'accumulateur hydraulique contre une augmentation de la pression de plus de 10% de la pression de fonctionnement maximale.Le réglage doit être effectué avec le débit maximal du groupe hydraulique. De ce fait la pression de réponse du limiteur de pression doit être plus élevée que la pression nominale de l'accumulateur hydraulique.
La vis du limiteur de pression doit être assurée contre un réglage en direction d'une pression plus élevée par des rondelles d'écartement et/ou par plombage.
Remarques importantes:
Le limiteur de pression de la groupe hydraulique ne doit pas être réglé à une pression plus haute que la pression de fonctionnement maximale de l'accumulateur hydraulique. Dans le cas des « accumulateurs petits » avec un volume nominal inférieur à 100 cm3 la protection contre une pression trop élevée peut être effectuée par le limiteur de pression au groupe hydraulique, si la vis de réglage est assurée contre des pressions supérieures à la pression de fonctionnement maximale. Si des « accumulateurs petits » sont montés sur des palettes de pièces à usiner, qui se désaccouplent du groupe hydraulique, il faut prévoir sur chaque palette un limiteur de pression.

2. Dispositif de décharge

Remarque importante:
Avant des travaux d'entretien du système hydraulique ou du montage l'accumulateur hydraulique doit être complètement déchargé. Il y a deux possibilités :
Dévisser complètement la vis du limiteur de pression en direction de la basse pression ou ouvrir un robinet d'isolement installé (voir exemple).

3. Manomètre
Le manomètre doit visualiser la pression réelle dans l'accumulateur hydraulique. De ce fait il doit être monté dans la ligne d'alimentation. Le manomètre du groupe hydraulique n'est pas approprié pour ce faire. La pression de fonctionnement maximale de l'accumulateur hydraulique doit être indiquée par un repère sur l'échelle du manomètre. Au choix également une plaque étiquetée avec la pression nominale ou une étiquette à attacher peut être fixée.

4. Connexion pour manomètre d'essai
Pour l'essai de pression régulier un manomètre d'essai peut être connecté.

5. Robinet d’isolement
Avec le robinet d'isolement l'accumulateur hydraulique peut être séparé du groupe hydraulique ou du montage afin de pouvoir réaliser sans danger des travaux de réglage et de maintenance.

Dispositifs de sécurité additionnels

PDF Pages du catalogue

PDF

Accumulateurs hydrauliques volume nominale 13 - 750 cm³ – pression maxi. de fonctionnement 250 - 500 bars

Page du catalogue F9.601